EPDM sous formes primaires, plaques, feuilles ou bandes | CAF France Partager cette page

Prix et cours pour  EPDM sous formes primaires, plaques, feuilles ou bandes

Consultez cette cotation
et plus de 10500 autres matières premières

INSCRIPTION
Informations
Catégorie Elastomères / Caoutchouc Synthétique / EPDM
Libellé original Caoutchouc éthylène-propylène-diène non-conjugué [EPDM], sous formes primaires ou en plaques, feuilles ou bandes
Fréquence originale Mensuelle
Unité originale € / t
Donnée la plus ancienne 2012-01-31
Donnée la plus récente 2019-08-31
Source Information uniquement disponible pour les clients
Description L’EPDM (éthylène-propylène-diène monomère) est un élastomère spécial que l’on obtient en coplymérisant l'éthylène et le propylène . C’est un élastomère à la couleur blanche à laquelle on ajoute du noir de carbone . On parle ici d’un caoutchouc synthétique à la différence du NR . L’EPDM accepte des taux de dilution élevés ce qui réduit son prix. Il présente une excellente résistance à l’oxydation, à l’eau et aux différentes intempéries (hausse ou baisse de chaleur importante). C’est la raison pour laquelle on retrouve l’EPDM dans les constructions de charpentes étanches, dans les bâches ou plus communément dans les profilés d’étanchéité dans l’industrie automobile. L’EPDM est par ailleurs très usité dans l’isolement électrique pour l’électroménager. Le prix de l’EPDM est en chute libre depuis 2012, avec un cours qui a perdu près de 50% en trois ans. Ce cours à la baisse s’explique par la chute du cours de pétrole. En effet les deux composants de l’EPDM sont l’éthylène et le propylène, deux dérivés pétrochimique dont les cours ont également chuté sur la période. On peut par ailleurs expliquer la chute du prix de l’EPDM par les avancées technologiques lors des mélanges. C’est en effet un élastomère qui accepte facilement un taux de dilution élevé. Le cours est assez régionalisé mais suit les mêmes tendances. Si l’Asie orientale (Corée principalement) propose des prix de l’EPDM plus bas, elle n’est pas le premier pays avec lequel la France commerce. C’est auprès des acteurs pétrochimiques allemands que la France importe le plus massivement. La France est très nette importatrice d’EPDM et la demande est croissante, ce qui peut également expliquer un cours de la matière première en baisse constante.