Caoutchouc synthétique sous formes primaires, plaques, feuilles ou bandes | CAF France Partager cette page

Prix et cours pour  Caoutchouc synthétique sous formes primaires, plaques, feuilles ou bandes

Consultez cette cotation
et plus de 10500 autres matières premières

INSCRIPTION
Informations
Catégorie Elastomères / Caoutchouc Synthétique / Synthétique
Libellé original Caoutchouc synthétique et factice pour caoutchouc dérivé des huiles, sous formes primaires ou en plaques, feuilles ou bandes (sauf latex; produits modifiés par l'incorporation de matières plastiques; caoutchoucs styrène-butadiène, styrène-butadiène carboxylé, butadiène, isobutène-isoprène, isobutène-isoprène halogéné, chloroprène, acrylonitrile-butadiène, isoprène ou éthylène-propylène-diène non-conjugué)
Fréquence originale Mensuelle
Unité originale € / t
Donnée la plus ancienne 2012-01-31
Donnée la plus récente 2019-10-31
Source Information uniquement disponible pour les clients
Description Le caoutchouc est une matière première appartenant à la famille des élastomères, et qui peut être obtenue de manière naturelle ou synthétique. La caoutchouc naturel est fabriqué avec le latex végétal provenant de la sève d’hévéa ou de guayule. Ses premières utilisations ont été découvertes en Amérique latine, où les communautés indigènes utilisaient le caoutchouc pour confectionner des objets du quotidien : balles, toiles ou torches (le nom caoutchouc provient d’ailleurs du quechua « Cao » et « Chu », qui signifie Bois qui pleure). Les colons découvrent cette matière première, et décident de l’importer en Europe, sans pour autant l’exploiter. C’est Charles Goodyear, qui, en 1839, a démocratisé son utilisation industrielle, via le procédé de vulcanisation. Le caoutchouc synthétique est issu de la transformation de dérivés pétroliers. C’est une matière première qui ne peut pas être recyclé et ne se conserve pas bien dans le temps. C’est pourquoi on y ajoute souvent des agents protecteurs. Aussi, différents grades de caoutchouc synthétique peuvent être obtenus en fonction des monomères de base utilisés. Ainsi, la polymérisation du styrène permet d’obtenir du SBR et celle du butadiène , du BR . Plus récemment, de nouveaux monomères ont été introduits – éthylène et propylène – pour fabriquer la référence EPDM . Dans le monde, ce sont 25 millions de tonnes de caoutchouc (naturel et synthétique confondus) qui sont produites et commercialisées chaque année. Le caoutchouc synthétique compte pour 60% de cette industrie et ses principaux producteurs sont la Chine, les Etats Unis, le Japon, la Corée du Sud et l’Allemagne. La fabrication de caoutchouc naturel est, quant à elle, beaucoup plus concentrée sur la zone Asie du Sud-Est avec trois pays qui se partagent le gros de la production mondiale : l’Indonésie, la Malaise et la Thaïlande. On assiste depuis quelques années à une baisse constante des prix du caoutchouc, liée à la chute du cours du pétrole, mais aussi à une demande moins forte de son premier acheteur mondial, la Chine, qui comptait pour 35% de la demande mondiale en 2014. Le prix du caoutchouc naturel connaît, depuis 2014, une baisse chaque année d’au moins 10%.