PEHD (PolyEthylene Haute Densité) - densité > 0,94 | CAF France Partager cette page

Prix et cours pour  PEHD (PolyEthylene Haute Densité) - densité > 0,94

Consultez cette cotation
et plus de 10500 autres matières premières

INSCRIPTION
Informations
Catégorie Plastiques / Polymères de l'éthylène / PEHD (PolyEthylene Haute Densité)
Libellé original Polyéthylène d'une densité >= 0,94, sous formes primaires (à l'excl. du polyéthylène en blocs irréguliers, morceaux, grumeaux, poudres, granulés, flocons et masses non-cohérentes simil., d'une densité >= 0,958 à 23°C, contenant <= 50 mg/kg d'aluminium, <= 2 mg/kg de calcium, de chrome, de fer, de nickel, de titane de chacune de ces matières et <= 8 mg/kg de vanadium, destiné à la fabrication de polyéthylène chlorosulfoné)
Fréquence originale Mensuelle
Unité originale € / t
Donnée la plus ancienne 2012-01-31
Donnée la plus récente 2019-07-31
Source Information uniquement disponible pour les clients
Description Le polyéthylène haute densité (PEHD) à ne pas confondre avec le PEBD) est l’un des homopolymères les plus utilisé dans l’industrie (Il fait en effet partie des Big Six). Son prix est fortement volatile et son cours très suivi par les professionnels. C’est une matière première dont la structure moléculaire est simple et qui présente une excellente résistance chimique et aux chocs. Il est à la fois hydrofuge et possède une forte dilatation linéaire. Le PEHD est souvent utilisé pour fabriquer tuyaux, tubes pour le transport de fluides industriels, d’eau de gaz… Le prix du PEHD est très régionalisé puisque les marchés ont des dynamiques différentes. L’Inde et la Chine ont des demandes croissantes de PEHD pour répondre à une industrie lourde (automobile, automatisation, usine chimique) en constante croissance. En revanche, la production et la consommation de cette matière première stagne depuis 2010 en Europe. Le marché européen est principalement consommateur de la production locale du fait de réglementation assez stricte en UE. Ce caractère normatif va également agir sur le prix à la hausse de notre matière première. Les US profitent quant à eux d’un PEHD au prix plus faible grâce à un coût bas de l’énergie et du pétrole non conventionnel. Le marché français est légèrement importateur de PEHD avec une moyenne 45 000 tonnes mensuelle. L’Italie fait figure de premier pays vers lequel la France exporte son PEHD, l’Allemagne représente le premier pays où les industriels français vont sourcer leur matière. Les « drivers » de prix du PEHD sont multiples (demande croissante des BRICs, corrélation avec le cours du pétrole, capacité à répondre des pays producteurs, entente des PME pour centraliser leurs achats).